Ancienne Abbaye de Marbach
Menu  
  Abbaye de Marbach, une association
  Marbach, histoire d'une Abbaye
  Les Jardins de l'Abbaye
  Saison culturelle 2017
  => Duo Intemporel sam 26 août 20h30
  => Gospel Swing sam 26 août 22h
  => Camembert dim 27 août 17h
  => Les Solistes de la Chapelle Rhénane 17 sept 17h
  Manifestations à venir
  Narthex - fiche technique
  Soutenir l'Abbaye
  Dans la presse...
  Contact
  Y aller...
  Forum (CoVoiturage)
  Livre d'or
  Le Blog
  Saison 2017 (archives)
  Saison 2016 (archives)
  Saison 2015 (archives)
  Saison 2014 (archives)
  Saison 2013 (archives)
  Saison 2012 (archives)
  Saison 2011 (archives)
  Saison 2010 (archives)
  Saison 2009 (archives)
  Saison 2008 (archives)
  Conte et Fleurettes (archives)
  Compteur
Association Abbaye de Marbach
Les Solistes de la Chapelle Rhénane 17 sept 17h
dim 17 sept 17h
Les Solistes de la Chapelle Rhénane
Transports amoureux
avec Salomé Haller, soprano
Eva Gruber, comédienne
Sébastien Wonner, clavecin

entrée libre dans la limite des places disponibles
plateau au profit des artistes

Transports Amoureux est un dialogue pour deux voix de femmes qui nous plonge dans l'abîme du sentiment amoureux. L’une chante et l’autre pas, elle écrit, elle écoute. Trois siècles les séparent, de la musique au mot, et de la cour au bar, elles nous parlent d’hymen et d’attentes sans fin, du palais de Thesis au check-in de Pékin. À la parole contemporaine de l’une répondent les chants d'amour de l'époque baroque, pas une illustration, pas un catalogue non plus, mais une conversation où les voix se mêlent et s'entrechoquent en une polyphonie du sens et des sens. Plusieurs siècles de distance et ce sont les mêmes troubles, les mêmes émois. À l'aune de ce regard croisé la musique et les textes de l'époque baroque déploient toute leur modernité, et l'amour, sans cesse réinventé, sa chanson éternelle.

Eva Gruber mêle des textes d’auteurs du XXème à des paroles recueillies auprès de femmes d’aujourd’hui. Elle dresse un portrait complexe de l’amour et nous livre un instantané dans un cycle de voix auquel elle donne vie à travers une parole libre, incarnée et vibrante.


Il s’agit d’un voyage musical et poétique à travers l’Italie, l’Angleterre et la France. Le désir et la sensualité ( Lettera Amorosa ), ou la douleur de la femme trompée ( Lamento delle Ninfa) sont évoqués dans des pièces de Monteverdi alors que la révolte contre la cruauté de l’amour ( Romanesca : Dunque dovro ), l’invitation champêtre au plaisir ( Se l’aura

spira ) ou la douleur de la séparation ( Ruggiero : Ti lascio anima mia ) sont autant de thèmes présents dans l’oeuvre de Frescolbaldi . Le compositeur anglais Dowland aspire quant à lui plutôt à l’indifférence ( Praise blindness

eyes ) ou au badinage ( Come again, sweet love ) alors que Purcell nous parle de premier baiser ( Sweeter than roses ), de séduction ( Dear pretty Youth ) ou de mortelle blessure d’amour ( Didon : When I am laid in earth ) Côté français, Lambert évoque l’amour comblé ou frustré avec Vos mépris chaque jour quand Charpentier évoque avec le mythe de Médée la femme trahie. Le Camus s’empare lui, de la question de la peine de coeur dans Laissez durer la nuit Salomé Haller interprète ces différents airs et rend compte de la diversité et de l’universalité des émotions liées à l’amour dans la musique baroque.


Soutenir l'Abbaye  
   
Marbach, histoire d'une abbaye  
  Abbaye de Marbach 68420 Obermorschwihr  
Partager  
  Bookmark and Share


 
124175 visiteurs